Le décodage biologique

J’ai rencontré Haifa il y a quelques années. Elle travaillait dans un espace de co-working où j’ai moi-même guidé des cycles de méditation de pleine conscience. Nous avons rapidement sympathisé et gardé le contact. Récemment nous avons eu plaisir à nous revoir, j’ai découvert avec joie qu’elle se réorientait dans le domaine du bien-être … Elle m’a fait découvrir l’un de ses outils – le décodage biologique – au cours d’une séance individuelle. Le processus m’a tellement bluffé que c’est avec enthousiasme que je vous présente aujourd’hui son parcours, son approche… et même plus si affinité (stage à venir) !.

Haifa, d’où est venu ce choix d’être dans l’accompagnement au bien-être ?

Ma formation de base est un master en comptabilité. J’ai découvert le monde de développement personnel en 2011 suite à une expérience de chômage. Cette expérience de chômage a été un vrai déclic pour commencer à lire et apprendre à mieux me connaitre. J’ai lu un livre qui m’a chamboulé, m’a donné envie de prendre soin de moi et mettre un peu d’ordre dans ma vie et mes relations : depuis c’est devenu une vocation.

Quelles sont tes compétences et ta formation ?

La découverte du monde développement personnel m’a donné envie de me former auprès de l’école québécoise « Ecoute Ton Corps ». J’ai fait plus de 400h de formation entre 2014 et 2020. Cela me permet aujourd’hui d’intervenir en tant que coach et animatrice en développement personnel dans beaucoup de domaines : la gestion du stress, reprendre confiance en soi, la gestion des conflits, gérer ses peurs, la conduite du changement, vivre en paix ses malaises et maladies …
Depuis, je continue à me former pour approfondir très concrètement des outils, au service de moi-même d’abord dans mon quotidien, et pour ensuite pouvoir transmettre aux personnes que j’accompagne.

Peux-tu nous expliquer l’approche que tu utilises pour faire un décodage biologique des malaises et maladies ?

C’est une méthode assez unique que j’ai apprise lors de ma formation au Québec. Elle permet à travers un questionnaire et un accompagnement individualisé de mettre les mots sur les maux. Cette méthode permet ainsi d’avoir une nouvelle lecture de ce qui se passe en nous. De découvrir une peur inconsciente devenue bloquante dans la réalisation d’un désir profond ou d’un besoin fondamental (ce que l’on nomme également une croyance limitante).
En aucun cas, cela ne remplace un diagnostic médical et cela n’a pas non plus pour but d’arrêter un traitement en cours.
Mon objectif premier est d’aider la personne à sortir de la spirale de la colère et du sentiment d’impuissance lié à la maladie. Je l’accompagne à cesser de résister à ce qui est et à utiliser cette expérience de la maladie pour prendre soin de ses besoins et ses désirs.

As-tu expérimenté le décodage biologique pour une situation personnelle ? Si oui, peux-tu nous partager ce que tu as découvert pour toi ? 

Bien évidemment j’ai expérimenté le décodage ! Aujourd’hui c’est même devenu un reflexe. Quand j’ai une douleur qui apparait dans mon corps, je peux faire ce processus pour décrypter ce qui est là pour moi.
Les premières prises de conscience ont été liées à mes croyances concernant la féminité. Le processus m’a aidé à avoir un nouveau rapport avec la femme que je suis aujourd’hui.

Quand j’évoque le décodage biologique souvent, autour de moi j’entends des choses un peu mécaniques du type : « ha oui, je connais c’est le truc où par exemple si tu as mal à l’épaule droite, c’est que tu as un souci à régler avec ton père » (!) Est-ce que ta démarche est différente de ces solutions qui paraissent un peu toutes faites ?

Oui ma démarche est totalement différente.  Ce n’est pas une formule toute prête. Elle tient compte du propre ressenti de la personne, de son histoire et son vécu. Ainsi une migraine pour une personne peut avoir une croyance liée qui sera totalement différente pour une autre.

Expérimenter : stage Mettre des mots sur nos maux

Si vous souhaitez contacter Haifa, vous pouvez le faire via son profil Facebook ou Linkedin. Et si vous voulez expérimenter le décodage biologique, vous pouvez participer à la journée qu’Haifa et moi-même organisons sur la thématique Mettre des mots sur nos maux, le 24 avril 2022 dans le magnifique Centre bien-être des Grandes Terres.
Plus d’informations : Mettre des mots sur nos maux – Corpus Vitae

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *