#Orezenchallenge : Padmasana ou posture assise du lotus

Rester assis, ne plus bouger, instaurer le calme en soi… Cela peut sembler facile avec la plus connue des poses yoga Padmasana ou posture assise du Lotus alors qu’ elle demande une véritable pratique régulière car les jambes se croisent l’une par dessus l’autre. Cela peut être difficile à atteindre et Orezen propose ce challenge pour le mois d’octobre.

Le lotus symbolise au yoga l’éveil depuis le centre vers l’extérieur. Comme la fleur qui vit dans les étangs, nous puisons de nos racines pour grandir. Mais surtout, le lotus peut vivre dans des eaux sales et vaseuses tout en continuant d’avoir sa belle fleur. La posture Padmasana reflète bien ce que nous cherchons à atteindre en suivant la voie du yoga. Peu importe où nous vivons, c’est notre intérieur que nous cultivons.

Naturellement, cette posture yoga est idéale pour méditer ou encore pratiquer le Pranayama ou discipline du souffle. Elle peut toutefois être difficile à atteindre lorsqu’on démarre le yoga. Surtout, on peut se faire mal si la pose n’est pas effectuée avec précaution. Certains grands maîtres yogis se sont blessés sévèrement après des années de mauvaises pratiques régulières. Attention car cette posture est déconseillée pour les personnes souffrant des genoux, arthrose de la hanche, problèmes sévères d’articulation ou alors pieds.

Pour entrer dans la posture, voici les étapes à suivre :

  1. Avant d’arriver dans la posture, il peut être utile de réaliser quelques poses qui vont étirer les cuisses et ouvrir le bassin tels que badmasana, posture du papillon ou encore Badhakonasana.
  2. S’asseoir en tailleur en veillant à avoir les hanches plus hautes que les genoux. Il peut être utile de pratiquer avec un coussin de méditation pour relever les hanches. L’important est d’être confortable et stable à ce stade.
  3.  Avec précaution étirer la jambe droite pour ramener le pied droit par dessus la cuisse gauche.
  4. Une fois confortable, ramener la jambe gauche avec le pied gauche par dessus la cuisse droite. Ici le mollet gauche passe par dessus le mollet droit. Les jambes se croisent.
  5. Pour ceux qui ont les hanches bien ouvertes et qui sont les plus souples, les pieds peuvent venir s’installer près des hanches pratiquement talon à talon.
  6. Pour apprécier la posture, il est recommandé de tenir minimum 1 minute. Avec la pratique, il sera possible de rester plus longtemps pour de longues séances de méditation.

Ce qu’on aime avec cette posture c’est qu’elle permet de s’enraciner et de retrouver sa propre stabilité. Elle travaille sur l’ouverture des hanches et apporte flexibilité aux articulations de type cheville ou encore genoux. Surtout, avec la pratique, elle permet de calmer l’esprit et procure beaucoup d’énergie positive.

A vous de pratiquer cette posture et les variations sont les bienvenues ! N’hésitez pas à partager vos photos yoga sur Instagram avec le tag #orezenchallenge

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *