Anulom Vilom : s’exercer à la respiration du yogi

« Quand la respiration est irrégulière, l’esprit est instable. Mais lorsqu’elle parvient à être régulière et équilibrée, l’esprit et le yogi vivent longtemps. Voilà pourquoi il faut retenir son souffle. » Anulom Vilom est un exercice de respiration qui nous aide à contrôler notre souffle et qui possède de nombreux bienfaits aussi bien physiques que mentaux. Il est composé de trois étapes principales détaillées dans cet article pour permettre à chacun de pratiquer chez soi.

Tout d’abord, comment utiliser ses mains ? La main droite se positionne en Vishnu mudra en fermant l’index et le majeur tandis que la main gauche se met en Chin mudra.  La main gauche se place sur le genou gauche. Selon la tradition védique, ces postures génèrent et gèrent l’énergie qui circule en nous.

Orezen
Anulom vilom : Vishnu mudra ou position de la main droite.
Orezen
Anulom vilom : Chin mudra ou position de la main gauche.

 

 

 

 

 

Étape 1 : Inspirer par la narine gauche

Orezen
Anulom vilom : inspiration.

Avant de démarrer, le plus important est de s’asseoir dans une position confortable avec la main gauche en Chin mudra sur le genou gauche. Le dos droit, la nuque longue et les épaules sont relâchées. La main droite est en Vishnu mudra avec le pouce qui vient fermer la narine droite. L’inspiration se fait par la narine gauche pendant que vous comptez jusqu’à quatre.

Étape 2 : Maintenir son souffle

 

Orezen
Anulom vilom : maintien du souffle.

Puis l’annulaire et auriculaire se replient sur la narine gauche afin que les deux narines soient fermées. Il n’est pas recommander de pincer fort car il suffit juste de poser délicatement ses doigts. Le maintien du souffle dure pendant que vous comptez jusqu’à huit.

Étape 3 : Expirer par la narine droite

Orezen
Anulom Vilom : expiration.

Tout en gardant la narine gauche fermée, la troisième étape est l’expiration par la narine droite. Pour procéder, il suffit de relâcher son pouce de la narine droite qui se retrouve dégagée. L’expiration dure pendant que vous comptez jusqu’à huit.

Et ensuite…

Par la suite, le processus se répète mais avec la narine inverse pour préserver la fluidité de l’exercice. L’inspiration se fera donc par la droite, le pouce viendra fermer la narine droite et l’expiration se fera par la gauche en relâchant l’annulaire et auriculaire de la narine gauche et ainsi de suite pendant environ 5 minutes. Vous pouvez compter à chaque fois dans votre tête sur la base du « 4/8/8 », soit :

  • 4 pour l’inspiration
  • 8 pour le maintien
  • 8 pour l’expiration

Plus les pratiquants deviennent avancés dans cet exercice de respiration, plus le comptage augmente. A savoir :

  • 4/8/8 pour débuter
  • 4/16/8
  • 5/20/10
  • 1/4/2 pour ceux qui sont à l’aise avec les autres méthodes pour compter.

Anulom vilom est un exercice de respiration simple à réaliser. Souvent, lorsqu’on débute, c’est la posture des doigts qui est la plus difficile à retenir mais cela vient rapidement avec la pratique. Pour profiter au maximum des bienfaits, comme toujours, ralentissons. Ainsi, il est bien de compter doucement tout en étant à l’écoute de son corps. Après une séance d’Anulom Vilom, certains pourront sûrement ressentir plusieurs bienfaits, notamment son esprit plus calme et détendu. Le faire le matin est donc excellent pour démarrer la journée de bon pied !

1 commentaire “Anulom Vilom : s’exercer à la respiration du yogi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *