Ahimsa yoga de la non violence

« Si quelqu’un est installé dans la non-violence, autour de lui, l’hostilité disparaît. » – Sutra 2.35 de Patanjali

« Ahimsa-pratishtayam tat samnidhan vaira-tyaga »

C’est souvent au contact des autres que notre paix intérieure est mise à l’épreuve.  On se sent attaqué ou on veut se protéger en utilisant la violence. Cette violence peut prendre des formes bien diverses. Lorsqu’elle se montre bien, par exemple lorsqu’une personne frappe physiquement une autre ou encore plus cachée avec des mots en utilisant le prétexte de l’amour souhaitant que l’autre soit différent de ce qu’il est. Encore plus caché, cela peut-être par sa propre attitude intérieure. Or au final, toutes ces formes de violence ne font qu’alimenter l’hostilité pour soi et pour les autres.

Et si vous regardez bien, la violence que vous vivez ou provoquez est le résultat d’impatience, de colère ou d’ignorance (erreur).  Au yoga, le principe « Ahimsa » est un code de conduite invitant à respecter l’autre dans sa différence en adoptant une attitude intérieure de non-violence. Cela veut dire appliquer dans son quotidien le non-jugement de l’autre, la non agressivité, le respect.

Exercice essayez dans votre quotidien avec un proche avec qui vous avez une relation conflictuelle, apprenez plutôt à lâcher prise et à vous détacher plutôt que d’alimenter le feu de la violence. Bien sûr cela est difficile au début quand on a toujours été habitué à fonctionner en mode violence. Méditer sur l’inverse de la violence « ahimsa » la non-violence aide à développer une véritable attitude de paix intérieure.

Et surtout, Patanjali expliquait qu’en cultivant véritablement la paix intérieure avec Ahimsa, c’est un cercle vertueux de non-violence qui se créé avec son entourage.  On me demande souvent si je me mets en colère. Oui mais vraiment rarement car je vois l’effet de la pratique Ahimsa à l’intérieur de moi et également sur ma famille, mes amis, mes voisins, des inconnus dans la rue… Surtout sur mes plus proches qui entament également un changement en eux. Imaginez le 1+1+1+1…. sans violence.

Auteur : Kissline Mai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *