Les propriétés ayurvédiques du lait

Le lait est source de santé en ayurvéda. Pourtant il a mauvaise presse en France. Que ce soit le lait de vache, de buffle, chèvre, mouton, chameau, éléphant, âne et humain, nous revenons sur les grands principes oubliés pour comprendre les propriétés du lait et utilisation.

Le lait est : madhura (doux)à la fois en terme de rasa (saveur) et vipaka (saveur après digestion). A la fois onctueux et frais, il est propice à l’origine à tous les êtres humains. En ayurveda, ses mérites vont jusqu’à augmenter ojas (sève vitale de tous les tissus), les fonctions des dhatus (les tissus vitaux) tout en équilibrant les énergies fondamentales de vata (air et éther) et pitta (feu et eau) présentes chez tous les êtres à des degrés différents.

En tant que mammifère, le lait est notre première source de nourriture en tant que nouveau-né. Lorsque notre mère nous donne le sein, elle partage les qualités du lait qui nous relie à la Terre. Notre sève vitale vient de là. Pourtant le lait a mauvaise presse en France depuis les scandales du lait, les indigestions, les intolérances… mais est-ce vraiment la faute du lait ? Nous vous recommandons de lire l’article par nos amis de l’Ayurveda France sur « comment le lait a-t-il pu devenir aussi mauvais ? »

Généralement, nous consommons en France plutôt du lait de vache et de chèvre. Voyons ces deux types de lait en détail :

Les qualités ayurvédiques du lait de vache

  • Saveur : doux
  • Qualité : froid, mou, onctueux, épais, lourd, moyen, agréable
  • Pouvoir : rafraîchissant
  • Saveur après digestion : doux
  • Effets : agréable pour l’esprit

En ayurvéda, le lait de vache participe à ojas indiquée comme la sève vitale responsable de l’immunité et la vitalité. Il est d’une aide précieuse pour ceux qui sont faibles et blessé. Il améliore la force mentale et physique. Il augmente la production de lait maternel. Il soulage fatigue et soif. Il équilibre dans les cas de fièvre (sauf récente dans les 7 jours) et déséquilibre du sang. Le lait de vache est également réputé pour ses propriétés rasayana anti-âge.

Les qualités ayurvédiques du lait de chèvre

  • Saveur : astringent et doux avec présence d’une seconde saveur anusarasa
  • Qualité : léger et absorbant
  • Pouvoir : raffraîchissant
  • Saveur après digestion : doux

Le lait de chèvre est réputé pour pacifier l’énergie fondamentale pitta (feu et eau). L’ayurvéda l’utilise notamment dans les troubles du sang, la diarrhée, les déchets et toxines, la toux et la fièvre. Le lait de chèvre est plus léger que les autres laits car la chèvre boit moins d’eau et mange plutôt des aliments aux saveurs piquantes et astringentes tout en faisant généralement plus d’activités physiques que d’autres animaux. C’est pour cela que ce lait est davantage recommandé pour les enfants qui présentent de la toux et problèmes digestifs.

Les recommandations ayurvédiques autour du lait

En définitive, le lait a des actions incomparables. Nous l’utilisons dans certains soins ayurvédiques et les personnes qui viennent en consultation avec des troubles dont le lait peut aider ont témoigné des bienfaits. Toutefois, voici quelques précautions ayurvédiques pour apprendre à utiliser le lait, sève précieuse de vie :

  1. Bouillir le lait (tous les types) avant de le consommer. Il faut prendre en considération le feu digestif de la personne (agni).
  2. Bouillir moitié lait et moitié eau puis boire tiède est considéré comme un nectar.
  3. Le lait récolté le matin est plus lourd alors que celui récolté l’après-midi est plus léger car l’activité de l’animal sur lequel le lait est pris est différente.
  4. Eviter le lait qui a une saveur acide.
  5. Le lait ne devrait jamais être mélangé avec du sel.

Pour les personnes qui sont désormais sensibles au lait en voie interne, il est possible de recevoir des soins externes à base de lait selon les déséquilibres observés, essentiellement vata et pitta. La sensibilité au lait est également un signe de déséquilibre du feu digestif. Cela se traduit notamment par des vomissements ou encore des selles irrégulières. Il est alors bon de consulter et revoir progressivement l’hygiène de vie.

Cet article a été écrit avec la participation de avec de Vaidya Lakshmi Anoop de la clinique Chakrapani.

1 commentaire “Les propriétés ayurvédiques du lait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *