Davantage de douceur dans notre méditation

S’exercer à la méditation c’est aussi partir à la rencontre du MOI rigide. Nous le connaissons bien. C’est ce MOI qui parle, qui pense, qui juge, qui durcit notre cœur quand nous tentons de nous protéger. Catherine Savy qui intervient dans les sessions de méditation guidée à Lyon 1er avec Orezen vous livre ces mots invitant chacun à plus de douceur :

Observez si vous pouvez amener
davantage de douceur dans votre méditation.
Davantage de douceur dans l’assise.
Vos fesses sont étalées sur le coussin,
sur le banc, sur la chaise,
et le contact est doux.

Davantage de douceur dans la respiration.
L’air entre et sort avec douceur.
À la fin de l’expir, une douce pause.
Et puis à nouveau l’inspir.

Davantage de douceur dans la poitrine.
La poitrine est ouverte,
les omoplates, les épaules sont détendues.
Davantage de douceur dans le port de la tête.
La tête est verticale, simplement.

Davantage de douceur
dans la bouche, la mâchoire.
Davantage de douceur dans les yeux.
Les yeux reposent dans leur orbite.
Le regard se tourne spontanément vers le bas
grâce à la détente des yeux.

Et davantage de douceur
dans l’attitude envers vous-même
pendant cette méditation,
l’attitude envers cette personne
que doucement vous observez,
ici et maintenant,
assise.

Auteure : Catherine Savy, guide méditation méthode Feldenkrais à Gym Autrement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *