2020 : Résolutions pour vivre épanoui en yoga

La nouvelle année est une bonne occasion pour nous requestionner sur notre cheminement. « Qu’est-ce que je peux ramener dans ma vie pour m’épanouir ? » « Comment puis-je pratiquer l’état de yoga, de réalisation du Soi ? Cet esprit peut devenir la référence dans toutes les activités de notre vie quotidienne : nos choix personnels, notre travail, nos relations aux autres, notre rapport au monde…

Qu’est-ce que je peux ramener dans ma vie pour m’épanouir ?

L’épanouissement dépend de la capacité de chacun à prendre conscience de sa condition et de faire les efforts pour tirer le meilleur de soi. Comme la fleur de lotus qui vit dans la boue mais parvient à fleurir splendidement.

Pour cela la pratique yogique peut soutenir l’individu :

  • Pour prendre conscience de sa condition, il faut ralentir. Commencez par  porter davantage attention à votre respiration. Pratiquez les pranayama qui sont des exercices yogiques de respiration. Dans un monde où tout va vite où l’esprit est sans arrêt stimulé, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour lui laisser des moments de pures contemplations. Cela peut être par  l’entraînement à la méditation sur un coussin, en levant le pied dans votre travail avec plus de lâcher prise et de pauses ou en allant admirer le lever de soleil tout simplement. Et cela ne vous empêchera pas d’être plus efficace, bien au contraire.
  • L’épanouissement passe aussi par le corps physique. Il existe un proverbe indien : « prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester« . Tant que vous êtes vivant, entretenez-le, bougez et préservez votre énergie vitale ! Vous pouvez adopter un rituel en fonction des saisons ou encore en fonction de vos besoins du moment. Par exemple, en hiver par dix minutes de yoga plus dynamique. Ou encore vous avez mal au dos et privilégiez les postures de renforcement et d’étirement.
  • Nous sommes la nourriture que nous mangeons. Cela agit directement sur tous les plans de notre être : physiquement, physiologiquement, émotionnellement, psychiquement et même spirituellement. Observez comment vous vous sentez en fonction de ce que vous mangez, comment vous interagissez avec autrui en fonction de votre alimentation. Un certain type de nourriture peut éveiller en nous davantage des émotions comme la colère ou la tristesse tandis que d’autres apportent du contentement et de la paix intérieure. Cela dépend entre autres des gunas, énergie dont la nourriture est également constituée. Privilégiez les aliments dits « sattvic » tels que :

Les fruits frais et mûrs
Les légumes mûrs qui sont doux et sucrés (potirons, haricots verts, salades,etc.)
Les graines
Les graines germées (blé, pousse de soja, etc.)
Les céréales (blé, orge, riz, etc.) complètes
Les fruits à coque : amandes, noix, noisettes , etc.
Les dattes
Le lait
Le beurre ou beurre clarifié (ghee)

Vous pouvez ainsi commencer par vous requestionner sur vous-même et écrire une liste d’actions pour prendre soin de vous ou consulter la liste d’idées élaborées par les pratiquants d’Orezen.

Comment puis-je pratiquer l’état de yoga, de réalisation du Soi ?

Beaucoup imaginent que la sphère spirituelle possèdent des couches hiérarchiques et que seuls les moines ou ascètes parviennent à ce fameux état de yoga décrit par les anciens.  Une personne ordinaire qui fait son travail peut être davantage en yoga qu’un moine assis sur un coussin. Vous devez comprendre que le yoga est davantage dans l’action avec une renonciation intérieure. C’est cet esprit de yoga qui a été expliqué dans un texte fondateur de la pensée philosophique indienne à travers la Bhagavad-Gita. Le pratiquant qui prend conscience du divin dans chaque acte de sa vie, chaque être, chaque phénomène est dans cet état de yoga. Questionnez-vous « qui suis-je ? » et pratiquez de votre mieux pour aller au-delà de l’ego, à la rencontre de Purusha, la conscience sereine et immobile qui observe tel un oiseau perché sur sa branche Prakriti, le mouvement permanent par lequel nous percevons la manifestation de ce monde.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *