Conte à rappeler en période de pandémie : « le démon blanc et noir »

Dans de nombreuses traditions anciennes, les pandémies étaient souvent associées avec le pouvoir démoniaque qui générait peur et souffrance. Comment faire face au pouvoir du démon ? Nous avions envie de vous rappeler le conte du démon blanc et noir issue de la sagesse bouddhiste.

Jadis, il y avait un homme qui, marchant dans la montagne rencontra un démon mangeur d’hommes ; celui-ci le saisit et voulut le dévorer. Cet homme implora sa pitié et le pria de le laisser vivre encore un instant qu’il pût lui poser une question ; ensuite il ne regretterait pas d’être dévoré. Le démon, ayant confiance en lui et croyant qu’il avait réellement quelque chose à demander, accéda à son désir. L’autre interrogea le démon en lui disant : « pourquoi votre visage est-il blanc, vos pieds, vos genoux et votre ventre blancs également, tandis que toutes les autres parties de votre corps sont noires ? » Le démon lui répondit : « Je suis un être ainsi fait que je redoute la clarté du soleil ; je puis aller en tournant le dos au soleil, mais non en me dirigeant vers lui. Voilà pourquoi je suis blanc d’un côté et noir de l’autre. » Cet homme s’enfuit aussitôt vers le soleil ; le démon en fuit réduit à de vains regrets et ne put le reprendre.

Puisse cette période nous aider à nous tourner davantage vers la lumière fondamentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *