Table ronde : spiritualité et écologie à la maison de l’environnement

REPLAY DISPONIBLE – La question « Spiritualités : les clés d’un changement d’échelle écologique ? » a été mise sur la table avec la participation de trois éminentes personnes pour répondre à la question : Kissline Mai fondatrice d’Orezen, Dominique Bourg spécialiste des questions environnementales et Bruno Guiderdoni astrophysicien. Un évènement organisé avec brio en cette période de reconfinement par l’association On the green road en amont de la quatrième édition du festival du voyage engagé « Retours sur Terre » Voici le replay de la vidéo !

Autour de la table, les invités sont trois visages uniques :
• Bruno Guiderdoni, astrophysicien, directeur de recherche au CNRS. C’est un spécialiste de la formation des galaxies.
• Dominique Bourg, professeur honoraire de philosophie et spécialiste des questions environnementales. Il est aussi ancien président du conseil scientifique de la Fondation Nicolat-hulot pour la nature et l’homme.
• Kissline Mai, professeur de Yoga et thérapeute en Ayurveda. Elle partage les enseignements spirituels traditionnels pour vivre en harmonie avec notre véritable Nature ainsi que les savoirs naturels pour la longévité grâce à la nature.

Quel lien entre spiritualité et écologie ? On The Green Road sensibilise au développement durable en accompagnant la quête de sens des citoyens. Si l’année dernière, le festival mettait en avant les diversités des initiatives émergentes pour la société de demain ; cette fois-ci, elle part au cœur d’un voyage intérieur. Il s’agit de l’Homme-Nature. Spiritualité et écologie mis en avant mais aussi sur les peuples racines, faire attention à sa santé en étant plus proche de la Terre (nutrition, activités), reconfigurer nos façons de voyager vers des voyages moins polluants, plus longs, moins souvent, voir voyager autour de chez soi. Rendez-vous au festival du 7 au 9 mai 2021 ! n’hésitez pas à consulter le site de onthegreenroad.com

1 commentaire “Table ronde : spiritualité et écologie à la maison de l’environnement

  1. Cela nous ouvre des pistes de réflexion, tout en incarnant un mode de vie et d’être au monde qui peut être source d’inspiration pour notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *