Le yoga pour soulager le mal de dos

« Qui a mal au dos ? »  Lorsqu’on interroge les gens, c’est impressionnant de découvrir le nombre de personnes qui souffrent du dos. Beaucoup ont besoin de travailler leur alignement en raison des mauvaises postures quotidiennes ou des charges trop lourdes. Scoliose, lordose, cyphose, lumbago… apparaissent. D’autres ont des problèmes plus graves. Le yoga apprend à ne pas se concentrer sur la douleur et à redevenir ami avec son dos.

Pour nouer de bons liens avec son dos, nous devons comprendre son fonctionnement basique. La colonne vertébrale est constituée de 33 vertèbres (26 chez l’adulte) où peuvent naître des douleurs du dos. Le dos part en effet de la zone des cervicales, la région thoracique, les lombaires jusqu’au coccyx. Au Hatha yoga, on prend en compte cette structure avec un ordre précis dans la séquence des postures dites asanas pour relâcher les tensions accumulées dans le dos en exerçant comme un profond massage sur ces régions.

En plus de cela, il est important de faire des postures qui vont d’abord renforcer le dos avant de l’étirer. Le contraire risque de blesser davantage.  En effet, comme en amitié, il vaut mieux construire des bases solides avant de demander à quelqu’un d’aller loin pour soi. De la même façon, notre dos a besoin qu’on le renforce avant de lui demander de faire un backbend. Ce qui est très apprécié au yoga, c’est qu’il ne faut pas être un passionné des abdominaux. Il existe différentes manières de renforcer son dos progressivement. Cela peut être avec un levée de jambes pliées à 90 ° alternée ou encore avec Bujangasana (le cobras). La posture préférée et facile à faire quand on débute est souvent Ardha setu bandhasana (demi-pont comme sur la photo ci-dessus) où l’on peut sentir les bienfaits après déjà 30 secondes de maintien. Chacun peut choisir ce qu’il se sent capable de faire à condition d’être régulier.

Les témoignages des pratiquants qui ont vu une belle évolution sur le dos sont nombreux. Certains ont réussi à corriger leur scoliose, d’autres à prévenir d’autres blessures au niveau des lombaires, certains y voient des révélations. Par exemple Doris qui malgré une hernie discale L4-L5 pratique depuis des années alors que son dos refusait de faire d’autres sports. Ou encore Muriel, qui malgré le fait d’être tétraplégique est étonnée de voir l’évolution sur son corps : « au fur à mesure des séances, mon dos s’est assoupli ainsi que mes jambes et mes bras ».

En yogathérapie, on se concentre sur l’idée d‘autorégulation de l’organisme. Chacun peut travailler à maintenir son équilibre naturel et l’expérience millénaire du yoga montre que cela est possible tout en restant complémentaire à la médecine moderne. L’OMS avait annoncé que 80 % de la population mondiale souffrirait du dos. Il est donc bon de rappeler comment faire du bien à son dos grâce au yoga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *