Les 6 saveurs en Ayurveda

Un proverbe en Ayurveda dit : « lorsque l’alimentation est mauvaise, la médecine n’est pas efficace et que lorsque l’alimentation est bonne alors la médecine n’est pas utile. » En mangeant bien, nous pouvons en effet faire déjà beaucoup pour notre santé. D’ailleurs, les épices font partie du savoir transmis par cette science de vie. Comment les utiliser ? D’abord il est utile de connaître le pouvoir associé aux 6 saveurs. Petit tour en maître et maîtresse des épices.

Avant il est important de comprendre sur quel terrain nous agissons avant d’appliquer le pouvoir des saveurs. Ce terrain est appelé en Ayurveda « Dosha » traduit notamment par humeur biologique. Cela part du principe que nous sommes faits de cinq éléments qui se retrouvent dans 3 principales constitutions : Vata (air et éther), Pitta (feu et eau), Kapha (Terre et eau). Lorsqu’il y a un déséquilibre, si nous écoutons bien notre intérieur, nous pouvons sentir et réajuster.

Sucré : un soutien

La saveur sucrée est associée à l’élément terre et eau associé au dosha Kapha qui est froide. Son pouvoir est de construire et renforcer les tissus du corps. En mangeant cette saveur, l’esprit éprouve aussi plaisir. On l’utilise pour sa capacité expectorante et moyenne laxative. Lorsque vous observez que votre corps est lourd et que vous avez beaucoup de mucus, c’est peut-être que vous avez beaucoup d’éléments terre et eau donc il n’est pas nécessaire de consommer davantage cette saveur. Au contraire, si vous avez besoin d’être plus ancré et moins dans la dispersion de l’air, il peut être utile de consommer des aliments à saveur naturellement sucrée comme les fruits.

Salé : un nettoyant

La saveur salée est associée à l’eau et le feu. Cette énergie chaude active la digestion et a des propriétés nettoyantes.  On la retrouve par exemple dans le sel de table ou encore les algues. Mais attention, il n’est pas nécessaire de surconsommer. Comme toutes les épices, la quantité dépend de sa constitution biologique de naissance (Prakruti). Mais si l’appétit n’est pas là, il peut être utile de privilégier des saveurs salées. Cette saveur augmentent les doshas Kapha et Pitta. Si vous mangez très salé, vous pouvez par exemple observer de la rétention d’eau lié à l’action de Kapha dans le corps.

Aigre : un tonique

La saveur aigre est associée à la terre et le feu. C’est une énergie chaude que l’on retrouve dans les fruits acides et les aliments fermentés. Son pouvoir est d’être un tonique qui régule bien l’élément air, notamment lorsqu’on est sujet à la constipation. C’est aussi l’allié en cas de soif.  Cette saveur augmente les doshas Pitta et Vata.

Piquant : un transformateur

La saveur piquante est associée aux éléments air et feu. C’est une énergie chaude qui se retrouve dans les épices comme le gingembre. Son pouvoir est d’aider à la transformation dans le corps et l’esprit. Que cela soit par exemple la digestion des aliments et des émotions. Il renforce ainsi le métabolisme tout en luttant contre les éléments froids de la terre, l’eau, l’espace et l’air. Cette saveur augmentent principalement les doshas Pitta mais aussi Vata.

Amer : un détoxifiant

Cette saveur est associée à l’air et à l’espace. C’est une énergie froide qu’on retrouve dans les végétaux amers comme le concombre amer. On dit qu’il détoxifie le corps et réduit la masse quand on est en surpoids que cela soit physique ou mental. Pas étonnant qu’il soit dans de nombreuses préparations mais souvent on ne le met pas bien en valeur dans sa cuisine. Cette saveur augmente principalement le dosha Vata.

Astringent : un réparateur

Cette saveur est associée à l’espace et l’air. C’est une énergie froide qu’on retrouve dans la plupart des végétaux qui contiennent du tannin. Son pouvoir est de limiter l’excès de décharge. Par exemple : la sueur, la diarrhée… c’est un stoppeur. Aussi la peau, qui est la première à réagir quand nous ne sommes pas en bonne santé, aime de manière générale cette saveur qui lui donne bonne mine. Cette saveur augmente principalement le dosha Vata.

Il existe selon l’Ayurveda 6 saveurs faites des cinq éléments (espace, air, feu, eau, terre). Chaque saveur possède des actions spécifiques mais en fonction de l’individu, la quantité doit être ajustée. Alors espérons que cet article vous donnera envie de « jouer » un peu dans votre cuisine avec les différentes saveurs.  Pour aller plus loin, voici le tableau partagé lors de l’atelier sur les épices du 18 novembre 2017 avec les pratiquants. et pour ceux qui veulent refaire la recette de Nariya Pooha, elle est disponible ICI.

Orezen les 6 saveurs

 

 

 

2 thoughts on “Les 6 saveurs en Ayurveda

  1. Je vous remercie pour cette synthèse.
    Je suis passionné de cuisine et de la santé.
    J’ai intégré depuis une douzaine d’années beaucoup de principes simples que j’ai puisé à la fois en Ayurveda qu’en médecine chinoise et en naturopathie. Conscient de leur valeurs et pouvoir, j’ai à cœur d’aller plus loin.
    J’ai choisi l’agriculture biologique il y a 13 ans pour être intègre avec la citation de l’article. J’ai rencontré Kirian Vyas, et j’ai compris encore d’autres choses. Le rôles des enzymes dans la bouches.
    Le jeûne et l’eau .
    Aujourd’hui j’apprécie votre travail. Il est inspirant .
    Chanter et danser font également partie de l’équilibre comme de se connaître soi-même. Aujourd’hui , J’ai besoin de réa-liser- ligner mes valeurs profondes avec mon activité.
    Je réalise combien c’est essentiel.

    Je souhaiterai vous rencontrer pour continuer à parfaire ma pratique.
    Pourriez vous m’informer sur les stages et leurs dates afin que je puisse m’organiser.
    Merci .
    Éric

    1. Namaste, bonjour Eric,

      Je vous remercie pour votre message et suis ravie de voir que vous êtes passionné par la cuisine et la santé.
      Vous êtes le bienvenu aux ateliers et évènements organisés par Orezen.
      Je vous envoie un message privé à l’adresse mail indiquée.
      OM shanti,

      Kissline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *