10 Postures basiques du hatha yoga en sanskrit et leurs bienfaits

Les postures du hatha yoga, appelées asanas, invitent l’être à l’équilibre par la conscience et maîtrise de son corps physique, de sa respiration ainsi que l’apprentissage du lâcher prise, de l’auto-régulation et de la méditation. En tant que débutant comme expérimenté, vous pouvez pratiquer quotidiennement les postures. Voici une liste de dix postures classiques en sanskrit – langue d’origine du yoga qui vous permettra de vous y retrouver peu importe le pays où vous pratiquez – que nous retrouvons toujours dans les cours traditionnels de hatha et leurs vertus.

1. Sarvangasana : la chandelle

Sarvangasana, en français « la chandelle », fait partie des postures classiques qu’on retrouve à tous les cours classiques de hatha yoga. Elle agit sur la circulation sanguine de par le phénomène d’inversion. La stimulation du chakra visuddha ou centre énergétique de la gorge et des cervicales presse sur la glande la thyroïde responsable des fonctions vitales de l’organisme. En ayurveda, les inversions aident agni dit le « feu digestif » en aidant à éliminer les toxines. Elle est recommandée en aide à la constipation, acidité, vésicule biliaire, appendicite, diarrhée, insomnie, amygdalite.

2. Halasana : la charrue

La charrue en français, halasana en sanskrit est une posture yoga qui suit souvent sarvangasana la chandelle. Elle agit ainsi sur les mêmes plans en ajoutant un étirement très important des vertèbres rendant plus souple
la colonne vertébrale et soulageant les douleurs du dos.

3. Paschimottanasana : la pince

Paschimottanasana qui ressemble à une pince est une posture souvent méprisée par ceux qui pensent manquer de souplesse. Pourtant elle agit sur tout le corps du haut de la tête jusqu’aux talons. La région abdominale est sollicitée stimulant agni qui aide contre toutes les maladies hivernales. La zone pelvienne est stimulée ce qui est excellent pour la régulation des cycles menstruels ou les douleurs telles que les crampes. C’est véritablement une posture contre la congestion qui fait circuler prana l’énergie vitale. Elle s’applique en thérapeutique pour les personnes souffrant de diabète et d’obésité.

4. Bujangasana : le cobras

Bujangasana qui signifie « posture du cobras » fait partie des postures de yoga les plus connues. Même les nourrissons sont invités par les maternités à l’accomplir quotidiennement pour tonifier la nuque et le dos. Il en va de même pour les adultes. La pratique quotidienne contractent les dorsaux et stimulent en douceur les abdominaux et viscères. Sur le plan des chakras, il agit sur svadhisthana le chakra sacré en dessous du nombril agissant notamment sur les glandes sexuelles et symboliquement à tout ce qui nous relie au désir. En plus des troubles gynécologiques, cette posture a des bienfaits thérapeutiques sur l’anémie, les problèmes de peau, de constipation, reins et foie ou encore maux de dos.

5. Shalabasana : la sauterelle

Dans les familles de postures plus complexes, shalabasana ou la sauterelle qui fortifie le dos et rend la colonne vertébrale souple. Cette flexion arrière est intense et agit sur les lombaires. Elle active l’énergie et est recommandée en cas d’anémie, insomnie, constipation et gaz par la pression également sur l’abdomen.

6. Dhanurasana : l’arc

Dhanurasana ou l’arc en sanskrit est une extension complète de la colonne vertébrale et étirement des épaules. Prudence sur cette posture de yoga si vous avez un dos fragile. La posture invite à l’ouverture de manipura chakra du plexus solaire qui accroît l’énergie, aide à lutter contre la léthargie, la congestion et affine le ventre.

7. Adho mukhasvasana : le chien tête en bas

Probablement la posture qui revient le plus au yoga tout style confondu, adho mukhasvasana dit chien tête en bas. Elle étire dans tous les sens des mains, à la tête, en passant par les ischio-jambiers, jusqu’à la voûte plantaire. Agissant notamment sur manipura, le chakra plexus solaire, cet asana fait circuler toute notre énergie. On la recommande pour soulager les maux de dos, sciatique ou encore les maux de tête et insomnie.

8. Uttanasana : la pince debout



Uttanasana ou la pince debout est une posture basique qui calme le mental. Le sang est ramené vers la tête. Le cerveau est oxygéné. Le rythme cardiaque ralentit. Les douleurs (jambes, dos, ventre, tête) sont réduites.

9. Trikonasana : le triangle

Il existe de nombreuses postures de triangle trikonasana au yoga. La première basique est un étirement de tous les muscles latéraux du tronc renforçant, assouplissant et aussi affinant la taille. Comme cette posture engage beaucoup l’appui sur les pieds, c’est aussi un appel à l’ancrage. On a souvent l’impression de pouvoir respirer par les flancs avec les triangles. Il faut dire que la posture agit sur plusieurs chakras comme le chakra racine muladhara, le chakra sacré svadisthana et celui du plexus solaire manipura.

10. Savasana : le mort



Ne vous fiez pas à l’apparence de cette posture. C’est une des plus difficile car savasana ou posture du mort demande un total lâcher prise dans une pleine conscience et non de sommeil. Le corps à tendance à se crisper beaucoup par toutes nos activités quotidiennes et encore plus pour les personnes qui ont des douleurs. Quand on apprend à relâcher, c’est tous les muscles, les ligaments, l’énergie, l’esprit qui récupèrent comme d’un repos bien mérité.

Crédit photo : Mathilde Parquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *